Accueil > Enseignements d’exploration > 2. MPS = Méthodes et Pratiques Scientifiques > Thème de MPS "Sciences et investigation policière"

Thème de MPS "Sciences et investigation policière"

samedi 11 octobre 2014 par Joëlle Mirabaud

L’investigation policière a pour objectif de déterminer les protagonistes et les circonstances d’un événement passé ayant donné lieu à un délit. Jusqu’au 19e siècle, elle faisait essentiellement appel aux qualités d’observation, d’induction et de synthèse logique des enquêteurs dont Sherlock Holmes est la représentation parfaite. Aujourd’hui, elle se fonde aussi sur l’analyse d’indices nombreux et variés qui bénéficie d’outils scientifiques et de méthodes innovantes.
L’objectif de ce thème est de montrer comment la science aide à déterminer les circonstances de l’événement sur lequel porte l’enquête et à identifier les auteurs.

Nous avons choisi de développer :

Les techniques d’identification

Rapport de police 6486-2011 relatif au meurtre Schum
- Ce dimanche 06/03/2011 à 20h, au 24 rue du chagrin à St-Cyr-L’Ecole, le corps de Peter Schum, a été trouvé par sa femme Eve.
- Le médecin légiste a constaté l’impact d’un projectile sur la tête. La victime, 1m90, cheveux noirs épais, serait décédée sur le coup. Les enquêteurs sur les lieux commandent l’intervention immédiate des techniciens de la police scientifique.
- Enquête de voisinage : sa voisine a entendu le bruit d’une dispute, de bruits de choses lourdes déplacées le vendredi soir mais qu’elle ne s’était pas inquiétée. Pas d’effraction.

Indices relevés :
En arrivant sur place, les techniciens photographient les lieux : la fenêtre du salon ouverte, un lit défait dans la chambre, un coin-cuisine rempli de vaisselle renversée, un bureau en désordre jonché de papiers, un salon avec une télévision à écran plat accrochée au mur, des vêtements sur le sol, une plante verte…
Puis ils repèrent et prélèvent différents indices : traces de sang sur le mur du salon au dessus du canapé, une pierre, de la terre et du pollen dans le salon, à côté du corps, mèche de cheveux sur la veste du mort, un mégot de marque Kitu light dans un bac à fleurs du séjour, un verre renversé sous la table basse du salon avec une poudre blanche à l’intérieur, plusieurs empreintes dans la cuisine, le séjour, le bureau et le salon, 2 messages codés ont été retrouvés dans le bureau parmi tous les papiers.

Suspects possibles et leur alibi :
- Alphabete Anne, 1m55, élève de Monsieur Schum. Elle fume des « kitu light ». Elle est venue de 17 à 18h voir son professeur pour un cours particulier en prévision du contrôle du lendemain. Elle a diné avec ses parents et dit avoir été dans sa chambre à 20h pour finir ses révisions.
- Tresse May, 1m60, coach sportive professionnelle qui travaille dans la salle de sport fréquentée par Monsieur Schum. Elle était en réunion familiale tout le dimanche jusqu’à 21h pour l’anniversaire de sa grand-mère avec ses 4 frères et sœurs et les 17 petits-enfants.
- Freche Fleur, 1m60, fleuriste et amie de Monsieur Schum était au courant de la liaison qu’il entretenait avec sa maitresse. Elle a vendu le matin même un bouquet de roses blanches et de lis tigrés à Jean Louis. Elle a passé le reste du dimanche à la maison sans témoin.
- Jean Louis, 1m80, collègue d’histoire-géographie du lycée devait beaucoup d’argent à Monsieur Schum en raison de dettes de poker. Un chiffon dans le coffre de sa voiture sent la lessive, il semble être passé à la machine il y a peu. Étant invité dimanche midi, il a acheté un bouquet de fleur chez Freche vers 11h puis est rentré chez lui vers 18h et a regardé la transmission du match jusqu’à 22h, sans témoin, il propose de raconter le match en détail.
- Schum Eve, 1m55, femme du mort, sans enfant. A 21h, elle revenait d’un week-end de golf avec 2 amies, le parcours de golf était bordé de rosiers en fleur. Elle fume des « kitu light ».

A vous de mener l’enquête :
Proposer, pour chaque indice répertorié, le ou les laboratoires qui devront gérer cet indice, la ou les analyses à pratiquer sur ces derniers. N’oubliez par de réfléchir aux taux de fiabilité des méthodes employées.
Maintenant au travail ! Il vous reste 9 semaines pour boucler l’enquête.

Les laboratoires à disposition :

Balistique (trajet de la pierre)
Chimie (détermination du pH de solution)
Cryptographie (décryptage de codes)
Dactyloscopie (étude avec mesurim d’empreintes digitales)
Génétique (chromatographie de protéine, électrophorèse d’ADN)
Hématologie (détermination des groupes sanguins)
Palynologie (étude du pollen)
Physique (laser, diffraction / épaisseur, forme d’un cheveu)

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau