PROJET RENÉ CARMILLE : un hacker sous l’Occupation

par Yasmine TROUILLARD

Jeudi 10 Mars, tous les élèves de Terminale générale du Lycée Mansart ont pu rencontrer Mme Youssr YOUSSEF, réalisatrice du documentaire Public Sénat « René Carmille : un hacker sous l’Occupation ».

Ce fut l’occasion d’approfondir leur découverte du parcours nuancé d’un Haut-fonctionnaire français durant la Seconde Guerre mondiale.

René Carmille fut le fondateur du Service National des Statistiques, créé par "l’État français" (de Vichy), devenu INSEE, en 1946. Il fut aussi l’inventeur du numéro de sécurité sociale en 1940.

« Premier hacker éthique » moderne, ce Polytechnicien fut en charge d’un grand fichier mécanographique de recensement de la population pouvant servir à la remobilisation des Français en capacité de se battre.

René Carmille souhaitait éviter que ce fichage des Français, non sans conséquences et sans risques, ne devienne une arme aux mains des Nazis.
Approché par la Résistance, il fut dénoncé et arrêté puis déporté dans le camp de Dachau où il mourut en 1945.

De nombreux points furent abordés dans l’amphithéâtre du lycée :
les motivations initiales de réalisation du documentaire, les difficultés rencontrées, le budget à disposition, une réflexion sur les données numériques et leur traitement d’hier à aujourd’hui, des notions sur les métiers du journalisme, de l’audio-visuel, le travail en archives, le choix des intervenants du documentaires et la construction des entretiens...

Mme Youssr YOUSSEF est aujourd’hui journaliste-statisticienne au FigData, lauréate du concours « Graine de Doc » ouvert aux étudiants en journalisme.
Chaque année, la société de production TVSP et Public Sénat se réunissent afin de choisir un projet de documentaire. Le gagnant obtient un contrat au sein de TSVP afin de réaliser son documentaire de 52 minutes qui est ensuite diffusé sur Public Sénat.

- Documentaire :
René Carmille, un hacker sous l’Occupation - YouTube

- Entretien Public Sénat :
Données personnelles : l’héritage de René Carmille - YouTube

Par Benoît Dubiez, professeur d’histoire-géographie