Accueil > Inovations dues aux stages d’établissement > APPRENDRE à APPRENDRE > Diversifier pour que chaque élève progresse à son rythme

Diversifier pour que chaque élève progresse à son rythme

samedi 28 février 2015 par Joëlle Mirabaud

Le cheminement pédagogique traditionnel :
Il s’adresse à une classe entière hétérogène.
Beaucoup d’élèves décrochent si leurs aptitudes, mécanismes d’apprentissage et de mémorisation sont en décalage. L’élève en situation fréquente d’échec se démotive.
En parallèle, à côté de ces élèves en difficulté, d’autres s’ennuient et demandent des travaux complexes plus approfondis.

Le besoin de diversifier :
Il est ressenti par de nombreux collègues comme le montre l’évolution des modules de formation du PAF. De nombreux établissements mettent en place leur projet de diversification.

Travailler en groupe, c’est déjà diversifier
Travailler en groupe, c’est continuer jusqu’à ce que tous aient fait le travail demandé. Les regroupements varient selon les niveaux, les intérêts, les démarches, les projets… avec alternance des activités individuelles, de binôme ou de ½ classe pour maintenir l’intérêt. De plus favoriser les projets proposés par les élèves les motivent.
L’aide consiste à expliciter les demandes et questionner l’élève pour l’aider à identifier les étapes de la démarche, à les repérer par des initiales ou des pictogrammes. Selon les besoins, il reste à suggérer les modes de communication de résultats adaptés : tableau, graphique, schéma...
Celui qui finit plus tôt :
- peut travailler pour lui : approfondir la notion avec un autre exercice ou faire des jeux d’entraînement sur l’ordinateur,
- peut aider les autres : aller aider ceux qui le demandent sans faire à leur place, créer un modèle pour la classe (mesurer, tracer, utiliser les outils, fabriquer un exercice ou un jeu sérieux en lien avec le travail collectif.

La diversification par le projet PISTES :
J’apprécie particulièrement ce projet mis en place par 2 collègues d’histoire-géo et d’anglais du Collège Louis-Philippe (rue du Mont-Vitôt 76260 EU).
Les élèves y travaillent avec une grande concentration et se sont montrés très actifs. Chaque élève choisit son questionnement, parmi trois propositions, en fonction de la difficulté à laquelle il veut se confronter. Il peut ensuite tenter la piste de réflexion plus difficile.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau