Accueil > SCIENCES HUMAINES > HISTOIRE-GEO et ECJS > Témoignage d’une ancienne déportée des camps de la mort

Témoignage d’une ancienne déportée des camps de la mort

mardi 19 mai 2015 par Marie-Pascale DE MONTILLE

Suite au témoignage de Mme Sarah Lichtsztejn-Montard, ancienne déportée des camps de la mort nazi, devant les classes de 1eS et 1eL, les élèves de 1eS2 ont rédigé un compte-rendu pour garder une trace écrite de cette conférence.

« Vendredi 10 avril 2015, Mme Sarah Lichtsztejn-Montard, rescapée du camp d’Auschwitz-Birkenau, des marches de la mort et du camp de Bergen-Belsen, est venue témoigner au lycée de son expérience dans les camps de la mort nazis.
Son témoignage nous a beaucoup émus car elle est un témoin de l’histoire. Elle nous a raconté comment les nazis lui avaient volé sa jeunesse à cause de sa religion, lorsqu’elle avait notre âge. Elle nous a parlé de sa famille, de ses arrestations, de ce qu’elle a ressenti et vécu dans les camps alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Nous avons été très touchés par son récit plein d’émotions et par la manière dont elle nous a ouvert son cœur et nous a livré ses souffrances passées. Pour certains d’entre nous, l’un des moments les plus émouvants a sans doute été quand elle a chanté la chanson (« Les papillons noirs » d’Edith Piaf qui lui a inspiré le titre de sa biographie : Chassez les papillons noirs) qui lui redonnait espoir dans les camps de concentration.

Son témoignage était très intéressant car lorsque nous avons étudié la seconde guerre mondiale en cours, cela nous semblait très loin, nous ne nous rendions pas bien compte de la réalité des choses. Nous avions du mal à imaginer la vie des personnes à cette époque. Voir de réels objets de cette époque (ticket de rationnement, étoile juive ayant appartenue à Mme Montard, son numéro de matricule du camp d’Auschwitz toujours visible sur son bras…) nous replace vraiment dans le contexte. On prend réellement conscience des choses. Ce témoignage a rendu nos pensées réelles et notre savoir vivant.
A la fin de la conférence, on prend conscience de la chance qu’on a de pouvoir aller librement à l’école, dans les lieux publics, sans crainte d’être arrêté à cause de ce que nous sommes.
Mme Montard étant l’une des dernières rescapées, nous sommes conscients de l’importance de son témoignage. Nous sommes d’ailleurs une des dernières générations à avoir la chance de rencontrer des déportés de la guerre 1939-1945, à pouvoir entendre de vive voix ces témoignages. C’est pourquoi c’est à nous de les transmettre ; nous avons donc un rôle important dans le devoir de mémoire.
Nous remercions encore Mme Montard pour sa présence et son témoignage au lycée, son courage, sa franchise, sa bonne humeur et surtout pour le message transmis : un message de paix et de tolérance, que nous devons continuer à transmettre dans le monde d’aujourd’hui pour ne pas répéter les erreurs du passé. »

Alexandra, Juliette, Manon, Marion, Coline, Oscar, Matthis, Emilie, Johanna, Romain, Salé, Amandine, Kelly, Julie (élèves de 1eS2)

Un événement terminé

À retrouver dans l'agenda


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Emmanuel ROUX