Accueil > Innovations grâce aux stages d’établissement > HEURE de VIE de CLASSE > Bilan de l’action "Heures de vie de classe"

Bilan de l’action "Heures de vie de classe"

lundi 24 juin 2013 par Joëlle Mirabaud

Axes du projet d’établissement choisi : axe 2 = aide aux élèves en difficulté et pôle d’excellence, axe 3 = ouverture culturelle

Élèves concernés : 34 élèves de Seconde, soit une classe.
Adulte concerné : professeur principal

1. Description de l’action durant l’année et son intérêt pédagogique :
Voir l’article joint présentant un exemple d’utilisation de 10h de vie de classe.

2. Difficultés rencontrées au cours de l’action :
Sans intégration de l’heure dans l’emploi du temps, il est difficile de l’imposer aux élèves. Cette année l’heure était précédée de 1h d’attente pour les élèves en fin de journée.

3. Objectifs poursuivis :
Chaque heure a pour but de clarifier la situation pour l’élève :
=> présentation des élèves, rôle des délégués et personnels du lycée qui peuvent intervenir dans l’année.
=> identification des capacités à développer pour accéder à la première de son choix, précisées à l’aide d’un bilan trimestriel ou mensuel, identification des faiblesses méthodologiques à reconstruire en heure d’aide individualisée avec contrat personnalisé selon les besoins (exemple de bilan joint).
=> débat sur la nécessité de respecter les autres ne serait-ce qu’en s’écoutant en classe, avec si besoin la construction d’une charte pédagogique adaptée à la classe.
=> exploitation en petit groupe du matériel d’orientation ONISEP du CDI, suivi, si besoin, d’un projet personnel.

4. Résultats obtenus :
Grâce à une meilleure connaissance des autres, un phénomène d’entraide s’est développé et les élèves y ont gagné en efficacité. Ils ont appris aussi à mieux se connaître en travaillant avec d’autres élèves raisonnant différemment et en devant reformuler et compléter leurs explications réciproques.
Cet effet persistant dans les autres matières, 31 élèves sur 34 ont eu le passage demandé.
Evaluation : Le résultat est relativement satisfaisant mais le travail à la maison est resté insuffisant toute l’année, sans doute par manque de prise de conscience de cette nécessité.
Etablir un lien entre les résultats obtenus et les moyens engagés : pas de coût financier, donc action très rentable.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Emmanuel ROUX