Accueil > Prévention et santé > Bilan de l’action "Prendre en charge sa vie sexuelle"

Bilan de l’action "Prendre en charge sa vie sexuelle"

lundi 24 juin 2013 par Joëlle Mirabaud

Axe du projet d’établissement choisi : axe 3 = l’élève au centre de son devenir

Élèves concernés : 245 élèves de Seconde
Adultes concernés : les professeurs de SVT, l’infirmière

1. Description de l’action durant l’année et son intérêt pédagogique :
Dans le cadre de l’éducation à la santé, l’infirmière du Lycée Françoise FATOUX a réalisé une intervention dans toutes les classes de Seconde en cours de SVT sur le thème de l’éducation à la santé, du 28/05 au 07/06. Après concertation, nous avons choisi le sujet « Prendre en charge sa vie sexuelle ». L’action a été introduite par un questionnaire à remplir à la maison. Françoise a pris chaque ½ classe, garçons et filles séparés, pour les faire parler à partir de de dessins humoristiques. A fur et à mesure de leurs ressentis, des réponses leur ont été données.

2. Difficultés rencontrées au cours de l’action :
Répartir les garçons / filles en groupe séparé a déséquilibré les groupes sur une séance de TP, ce qui gène les collègues de SPC en parallèle.

3. Objectifs poursuivis :
=> Faire passer le concept de santé comme un capital à conserver précieusement.
=> Découvrir les connaissances nécessaires pour comprendre l’enchainement des actions.
=> Éduquer au choix, au comportement responsable.
=> Développer les compétences en autonomie conceptuelle et esprit critique, en gestion de l’information par les choix de prise de note, en rapidité de réflexion pour poser des questions pertinentes, en gestion de sa timidité face aux intervenants devant les « copains », en aisance orale favorisant les débats.

4. Résultats obtenus :
Les élèves ont tous apprécié ce temps informel où ils pouvaient s’exprimer et obtenir des réponses précises et fiables sur des questions qui sont encore souvent difficiles à aborder.
- Évaluation : comment jugez-vous le résultat par rapport aux objectifs ?
Le résultat était très satisfaisant, vis-à-vis des remarques des élèves et de leur volonté de « bien faire les choses » pour garder un avenir ouvert.
- Établir un lien entre résultats obtenus et moyens engagés (coût de l’action par élève)
La discussion menée par l’infirmière étant gratuite, seul le temps passé est à prendre en compte. La prise de conscience effectuée par certains élèves et les progrès faits par d’autres suffisent à rentabiliser cette action.
- Coût réel : aucun.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau