Accueil > SCIENCES HUMAINES > SES > Voyage au SKi des 1STL et 1ES2 mars 2014

Voyage au SKi des 1STL et 1ES2 mars 2014

jeudi 29 mai 2014 par Frédéric DESMEDT

Préparation du voyage Intervention de M. Chaton, architecte

Compte rendu de Laura Cabiron, Marwan Barboucha et Léa Romagny 1Es 2

Dans le cadre de la préparation de notre voyage de découverte du milieu montagnard, le 26 Mars 2014 Monsieur Chaton, un architecte ayant travaillé dans le milieu montagnard, est venu au lycée nous parler des stations de sport d’hiver. Leur naissance, leur histoire, leur architecture…

- 1. La naissance des stations de sports d’hiver :
C’est en 1878 qu’Henri Duhamel importe le ski scandinave dans nos Alpes. Les équipements et les structures ont évolué avec le temps, comme en 1920 avec l’apparition des premières télécabines, puis des téléskis et des télésièges.
Avec l’essor de ce sport, les cours de ski ont fait leur apparition en 1927 lorsque Charles Diebold a inauguré les cours de ski vosgiens. S’en suivit la création de la Fédération de Ski Français en 1933 qui organisa les premiers stages et instaura le brevet des moniteurs de ski, la nationalisation de l’école de ski en 1936 par le ministre des sports de l’époque ainsi que l’apparition des la méthode d’apprentissage de ski française par Emile Allais, grand sportif de ski français.

- 2. Les évolutions architecturales des stations de sport d’hiver :
Les stations de ski se déclinent en plusieurs générations en fonction de leur apparition dans le temps.
• Les stations de premières générations ont été construites entre 900 et 1200 mètres d’altitude autour de villages existants entre 1920 et 1950. C’est le cas de la célèbre station de Chamonix.
• Les stations de deuxième génération sont construites au niveau des plateaux d’alpage situés entre 1600 et 1800 mètres. Construites à partir de la fin des années 1950 à celles des années 1960, elles ont connu les premiers plans d’urbanisme tel que le plan neige, mis en place en 1964, qui avait pour vocation de rendre le ski accessible à tous. C’est le cas de la station de Courchevel (ci-contre) qui a vu nombre de lotissements apparaître sur ses domaines communaux.

• Les stations de troisième génération sont les premières à être créées en lieux vierges à partir 1800 m depuis 1960. Elles sont issues d’une volonté gouvernementale (cf plan neige de 1964) et attirent beaucoup de promoteurs. En effet le but est de réduire le coût des logements pour que toutes les classes sociales puissent y avoir accès et d’être pratiques en favorisant l’accès des voitures. On assiste donc à des concentrations massives de logements qui forment les stations sociales faites
pour les « français moyens ». Afin de ne plus défigurer la montagne certains architectes comme Jean Prouve ou encore Charlotte Perriand imagineront des structures novatrices pour épouser au mieux
le paysage.

Ci-contre le centre de loisir « Le Village Club du Soleil » dans les Arcs, créé par Charlotte Pierrand

• Enfin les stations de quatrième génération sont apparues à partir de 1975. Ici l’objectif était de créer des villages de toute pièce à échelle humaine tout en respectant l’environnement.
Ci-dessous la station de La Tania, à Courchevel

- 3. Les enjeux économiques et sociaux des stations :
La France est le premier pays mondial en termes de tourisme de sports d’hiver et presque la moitié de l’offre est située dans le département de la Savoie. Une part non négligeable des touristes des stations françaises sont étrangers surtout dans les stations de luxes (en 2010 on comptait 45% de clientèle étrangère dans les grandes stations).
Beaucoup de communes ont construit des logements sociaux au sein même des stations ou de la ville et le décret de juillet 2006 aide les saisonniers qui sont une part importante des travailleurs des stations de ski à chercher un logement.
Ceci dit, les établissements de luxe hébergent leur personnel sur place pour une meilleure disponibilité vis-à-vis du client.
Bien évidemment la présence des Jeux Olympiques dans une station aide grandement à son développement économique.
On peut ainsi noter que les premiers jeux d’hiver ont eu lieu en 1924 à Chamonix et que les jeux de Sotchi ont entraîné un chantier de construction colossal pour pouvoir loger sportifs comme touristes (voir ci-dessus).
https://plus.google.com/photos/1058...


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Emmanuel ROUX