Accueil > SCIENCES (SVT, SPC, Si, Mathématiques) > SVT = Sciences de la vie et de la Terre > En T°S > Évolution des chaînes de montagne

Évolution des chaînes de montagne

samedi 20 août 2016 par Joëlle Mirabaud

Chapitre 6 de Terminale S

I : Apparition de nouvelles roches magmatiques
A : Volcanisme andésitique
p182, 183 : Sur les croûtes continentales, en parallèle aux zones de subduction littorales, se forment des lignes de volcans andésitiques. L’andésite est une roche volcanique claire, riche en silice, contenant du verre, des microcristaux (plagioclase) formés en surface lors d’un refroidissement rapide, ainsi que des macrocristaux hydroxylés (biotite, amphibole), reliques de la lithosphère continentales traversée par le magma. L’andésite contient des bulles témoignant de la présence de gaz prisonniers dans la lave d’origine. Cette lave visqueuse retient les gaz jusqu’à ce que leur concentration crée une éruption s explosive, accompagnée de nuées ardentes et de coulées pyroclastiques.

B : Modification des points de changement d’état
p184 à 187 : Le changement d’état dépend des facteurs pression et température (solidus sec). Un troisième facteur intervient en zone de subduction : la présence d’eau (solidus hydraté).
La déshydratation des matériaux de la croûte océanique en cours de subduction libère l’eau qu’elle avait emmagasinée au cours de sa période de divergence horizontale. Cette eau percole dans le manteau sus-jacent. Les péridotites hydratées de la lithosphère chevauchante entrent en fusion partielle, ce qui crée une chambre magmatique.

C : Formation de croûte continentale
p188 à 191 : Si 15% du contenu des chambres magmatiques de zone de subduction arrive en surface (volcanisme andésitique), 85% cristallise en profondeur et donne des plutons de roches à structure grenue de type granitoïde (diorite / granodiorite / granite). Ainsi un magma d’origine mantellique aboutit à la création de nouvelles roches continentales qui augmentent la surface des continents (accrétion continentale).

II : Disparition des reliefs
A : Par érosion
p200 à 203 : Les chaînes de montagnes anciennes ont des reliefs moins élevés que les plus récentes. Les parties superficielles des reliefs tendent à disparaître. De même leur racine crustale se gomme par réajustement isostatique. Les plutons granitoïdes formés en profondeur s’observent à l’affleurement.
Dans les chaînes en cours de collision, le fort relief accentue l’érosion et le transport des sédiments. Les produits de démantèlement sont transportés par l’eau sous forme solide (quartz => sable) ou soluble (feldspath et mica => argile), jusqu’en des bassins continentaux ou océaniques où se forment des roches sédimentaires détritiques.

B : Par mouvements tectoniques
p204, 205 : L’érosion accompagnée de rééquilibrage isostatique ne suffit pas à expliquer l’aplanissement des massifs anciens. Lorsque l’épaississement créé par la collision et la poussée d’Archimède ne sont plus suffisants pour soutenir la chaîne de montagne, des phénomènes tectoniques d’extension locale participent alors à la disparition des reliefs. Le poids des roches entraîne un effondrement, en surface la croûte plus froide se casse : des blocs basculés séparés par des failles normales apparaissent. En profondeur, la croûte plus chaude est suffisamment souple pour s’étirer. Ainsi s’élargissent et s’affaissent les chaînes de montagne.

C : Recyclage de la croûte continentale
p206, 207 : La subduction et la collision créent des roches métamorphiques ou même des roches magmatiques. Ces roches, poussées en surface par l’isostasie et la tectonique, s’érodent au contact de l’air et de l’eau . Les sédiments sont entraînés dans les bassins continentaux et surtout dans la mer.
Actuellement, la croissance des continents est annulée par leur érosion. Une chaîne de montagne se forme en 30 à 50Ma, mais elle s’érode dés le début de sa formation. (Schéma bilan page 211)

Pour en savoir plus consultez le site Planète Terre


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau