Accueil > SCIENCES (SVT, SPC, Si, Mathématiques) > SVT = Sciences de la vie et de la Terre > Sorties et voyages > Les Secondes au Palais de la Découverte

Les Secondes au Palais de la Découverte

vendredi 12 octobre 2012 par Joëlle Mirabaud

Fête de la science
au Palais de la découverte

Au cours de la Semaine annuelle de la Fête de la science, les établissements scientifiques (musées, universités...) ouvrent leurs portes et proposent de nombreux ateliers.

Enquête sur la sépulture de l’îlot de Téviec :
a) Qui étaient-ils ?
Il s’agirait d’une femme et d’un homme comme l’indique la forme de leur bassin.
Ils vivaient près de la mer, des coquillages ont été trouvés dans la sépulture et leurs dents sont rayés par les grains de sable mélés à leur nourriture.
La présence d’un grand buccin réduit les possibilités à la côte sud britanique ou à la côte nord bretonne.

b) Quand ont-ils vécus ?
La sépulture a été daté par calcul du rapport entre la concentration en carbonne 14 et en carbone normal. Ceci a permis de dater la mort des deux personnes à l’air mésolithique (-5000 à -10000 avant J.C), il y a environ 7400 ans.

c) Comment sont-ils morts ?
Ils ont été tués par un objet contondant tel qu’une massue, les os brisés sont restés en place sans esquille car ils étaient recouverts de chair au moment du coup.

Les surprises des mouvements mécaniques :

Notre système solaire :
Autrefois, l’Homme croyait que la Terre était plate et au centre de l’univers, que c’était le Soleil, les étoiles et les autres planètes qui tournaient autour d’elle. Les Grecs ont été les premiers à découvrir qu’elle était une sphère. Au XVIème siècle, l’astronome polonais Nicolas Copernic affirma que la Terre et les autres planètes tournaient autour du Soleil et sur elles-mêmes.
Galilée (15/02/1564 -8/01/1642) a réalisé la première lunette astronomique a oculaire en 1609 . Il put donc constater la ressemblance de la Lune avec notre Terre. Il a été le premier à découvrir les quatre principaux satellites de Jupiter d’où le nom de satellites galiléens, les taches du Soleil lui permirent de voir la rotation du Soleil, les phases de Vénus, etc. Toutes ses découvertes ont pu confirmer le système de Copernic.
Les élèves du lycée ont construit leur propre maquette du système solaire :


Un événement terminé

À retrouver dans l'agenda


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau