Accueil > SCIENCES HUMAINES > HISTOIRE-GEO et ECJS > Histoire et Genre : Rencontre débat avec Irène Jami

Histoire et Genre : Rencontre débat avec Irène Jami

jeudi 13 décembre 2012 par PIERRAT Solange

Nous avons eu le plaisir d’accueillir le lundi 19 novembre au lycée, Irène JAMI, historienne, coordinatrice de l’ouvrage " La place des femmes dans l’histoire, une histoire mixte".
Elle a rencontré la classe de seconde 1 pour une conférence sur le droit des femmes, et la Première ES1 pour s’interroger sur les raisons de l’invisibilité des femmes dans nos manuels d’histoire.

La classe de Première ES1 a eu le privilège de rencontrer Irène JAMI pour une intervention sur l’Histoire et le Genre. La professeure a commencé par nous poser deux questions : Quelle partie du programme d’Histoire vue au lycée nous avait touchés personnellement, et à quelle figure emblématique du cours d’histoire nous identifions nous. Son but était de nous faire comprendre que les filles de la classe avaient plus de mal à s’identifier à des personnages historiques, et cela lui a permis d’introduire la notion de « genre ». Qu’est ce qui fait de nous un « homme » et une « femme » ? Comment étudier l’Histoire en l’accompagnant d’une réflexion sur le rôle des protagonistes féminins et masculins ?
A l’aide d’un power point nous avons pris connaissance d’une étude faite récemment : dans les manuels d’histoire géographie, la présence des femmes dans les biographies est très restreinte : 3,2 % des biographies concernent des femmes dans 11 manuels étudiés. Dans notre manuel d’histoire, il y a 4 femmes pour 71 notices. Sur tous les documents présentés dans les 11 manuels, 4 % seulement émane d’une femme, et la proportion des femmes auteures de ces manuels s’élève à 32 %. Pourtant, 51,6 % des professeurs d’histoire géographie sont des femmes !
L’intervention a ensuite dévié sur les femmes et la guerre. Dans notre manuel, les femmes y sont présentées comme des victimes. Pourtant dans d’autres pays, en URSS, aux EU, elles sont aussi combattantes, pilotes ! Une photo de la prison d’Abhou Graib, montrant que le tortionnaire est une jeune femme et les victimes des hommes, a lancé un débat et nous avons été surprises par certaines réactions !
Nous avons trouvé cette intervention très enrichissante car cela nous a permis de nous rendre compte que l’histoire peut être lue de différente façon. Pendant très longtemps, les chercheurs ont été des hommes et nous étudions l’histoire en classe à travers leurs yeux !

LOSEGO Paoline et GUEDES TEIXEIRA Clara ; ler ES1


Un événement terminé

À retrouver dans l'agenda


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau