Accueil > SCIENCES (SVT, SPC, Si, Mathématiques) > SVT = Sciences de la vie et de la Terre > En 2° > Régulation de la pression artérielle

Régulation de la pression artérielle

mardi 21 juin 2016 par Joëlle Mirabaud

Classe de Seconde, thème "Corps humain et santé"

I : Qu’est-ce que la pression artérielle ?
A : Mesure de la pression artérielle
p209 : La révolution cardiaque est la contraction synchrone des 2 parties du cœur. Le cœur se contracte : c’est la systole auriculaire (0,1 seconde) puis la systole ventriculaire (0,3s). Ensuite le cœur se décontracte : c’est la diastole générale (0,5s).p218 : La pression artérielle est la pression que le sang exerce sur les parois des artères, vaisseaux sanguins allant du cœur aux autres organes. Le brassard indique la pression systolique (maximale) puis diastolique (minimale).
Le volume d’éjection systolique est le volume de sang envoyé dans les artères à chaque contraction cardiaque. Le haut de la "vague" crée la pression maximale.
La diastole est le relâchement du muscle cardiaque entre chaque systole, la pression est minimale entre 2 vagues de sang.
Comme le sang est poussé par vagues successives, on peut sentir passer ces vagues dans toutes les artères : ce sont ces vagues que l’on sent quand on prend son pouls aux artères du poignet, du cou…

B : Variations de la pression artérielle
p219 : Cette pression varie dés qu’on bouge. Une personne assise se levant brusquement aura sa pression artérielle qui chute dans la tête et le thorax. C’est l’effet de la gravité qui maintient le sang dans la partie basse du corps. Lever le bras suffit à faire changer la pression artérielle. Se lever trop vite quand on est couché peut créer un voile noir devant les yeux et même des vertiges si la tension est basse.
La pression artérielle dépend du débit cardiaque (D=FxV), la fréquence cardiaque F étant le nombre de contractions de cœur par minute (en cpm), V étant le volume d’éjection systolique (en mL).

II : Régulation de la pression artérielle
A : Organes intervenant
p220, 221 : La PA est contrôlée par :
- des capteurs de pression (barorécepteurs) dans la paroi des artères, sensibles à la PA
- des messages nerveux de nature électrique issus des barorécepteurs, dans les nerfs sensitifs,
- le centre bulbaire qui intègre ces sensations et module la réponse,
- des messages nerveux moteurs en direction de l’effecteur, dans les des nerfs sympathiques et parasympathiques,
- l’effecteur (le cœur) qui obéit à ces ordres.
Le débit cardiaque (D=FxV) augmente pour remonter la pression, diminue pour la baisser.

B : Boucle de régulation de la pression artérielle
p222, 223 : La boucle de régulation contribue à maintenir la pression artérielle dans d’étroites limites autour d’une certaine valeur. Pendant un effort, l’organisme s’écarte de cette situation standard. La boucle de régulation permet de retourner à la valeur d’équilibre.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Jules-Hardouin Mansart de Saint Cyr L’Ecole (académie de Versailles)
Directeur de publication : Christine Joureau